Avec la croissance de l’e-commerce, le marché de l’immobilier logistique français s’est nettement amélioré ces derniers temps. Les bâtiments logistiques sont de plus en plus demandés par les entreprises et Paris figure parmi les lieux d’implantation les plus sollicités. Mais avant de se lancer dans l’achat ou la location d’un entrepôt, d’une plateforme ; il faut d’abord faire l’état de la situation de l’immobilier logistique en France et découvrir ce qu’une telle acquisition peut apporter à ses affaires. Voici donc les particularités du bâtiment logistique français.

A quoi sert un bâtiment logistique ?

La première chose à savoir est qu’il existe deux grands types de bien immobilier logistique : l’entrepôt et la plateforme de stockage. Le premier se distingue du second du fait qu’il se destine à stocker les marchandises pendant un certain temps, en général plus de 24 heures. Les entrepôts sont souvent munis de racks afin d’accueillir les colis. Pour la plateforme, elle est surtout utilisée pour une opération de groupage/dégroupage, les marchandises qui y sont déposées n’y restent que pendant quelques heures, rarement plus de 24 heures. Ainsi, le choix de son bâtiment logistique dépendra grandement de ce qu’on compte en faire. Il convient de préciser toutefois que ces deux types peuvent cohabiter au sein d’un même bâtiment divisé en deux parties. Pour les distributeurs de produits alimentaires  par exemple, ils disposent d’une partie entrepôt qui reçoit les aliments secs tandis que les frais se retrouvent sur la plateforme.

Afin d’identifier le type de bien immobilier logistique qui conviendrait à une activité précise, le site https://www.prologis.fr/ est d’une grande aide.

Les champs d’action d’un bâtiment logistique

D’un bâtiment logistique à un autre, l’utilité n’est pas toujours la même. Ainsi, selon les rayons d’action, on peut distinguer sept catégories d’immobilier logistique :

L’entrepôt de distribution est localisé près des ports. En ce qui concerne son utilisation, on y stocke des produits manufacturés qui se destinent aux entrepôts locaux et aux marchés européens. L’entrepôt d’envergure régionale et locale est plus petit que l’entrepôt de distribution. Il sert surtout au stockage des produits destinés au marché local. L’entrepôt de stockage de l’industriel qui y stocke ses marchandises pour réapprovisionner rapidement sa clientèle. La plateforme de groupage-éclatement permet de groupe ou dégrouper des flux afin de les acheminer vers les points de livraison. La plateforme de distribution urbaine stocke et expédie les marchandises vers une zone urbaine. La plateforme de messagerie qui comme son nom l’indique permet le groupage/dégroupage de colis de type messagerie. Et le site de post-manufacturing est une surface de stockage où les produits subissent une petite transformation comme l’emballage ou la décoration.

Celui qui souhaite acquérir un entrepôt logistique en France devra donc déterminer avec exactitude le type de bien qu’il lui faut. Puis, il est à noter que l’emplacement de chaque catégorie de bâtiment logistique dépend de son utilisation et des rayons d’action qu’il permet.

Louer ou acheter un immobilier logistique en France ?

En France, de plus en plus d’utilisateurs se tournent vers la location d’entrepôt ou plateforme logistique. La raison qui pourrait expliquer cela est que les géants de la grande distribution qui externalisent leur activité dans l’Hexagone ne s’occupent pas des questions immobilières. Ce qui amène les prestataires à louer des bâtiments logistiques en leurs noms.

Et en ce qui concerne les biens immobiliers qui marchent le plus en ce moment en France, ce sont ceux qui disposent d’une surface assez conséquente. Ainsi, si les entreprises plus modestes optent désormais pour des entrepôts de 40 000 ou 50 000 m², les grands distributeurs possèdent différents immobiliers logistiques faisant dans les 100 000 m² voire 250 000 m² pour certains.

Enfin, pour de meilleurs conseils, il est recommandé d’approcher un agent immobilier spécialisé en bâtiment logistique. Ce dernier est habitué à traiter avec les entreprises et sait ce qu’il faut pour chaque activité et projet.